Influence

Dropshipping et arnaques, légalité et moralité

Ecrit par Margot
06/08/2021
Dans le développement du marketing d’influence, le dropshipping et autres arnaques sont un fléau autant pour les marques que pour les créateurs de contenus. Si certaines pratiques sont légales, d’autres sont bien condamnables et il existe des astuces pour échapper aux arnaques.

Qu'est réellement le dropshipping et où est le rapport avec une arnaque ?

Le placement de produits sur les réseaux sociaux ne cesse de se développer. Les créateurs et créatrices de contenus en font de plus en plus ; d’une part car ils sont rémunérateurs pour eux, cela fait partie de la professionnalisation de leur métier ; d’autre part c’est un nouveau modèle de publicité de plus en plus apprécié par les marques. Cependant comme toute innovation qui se démocratise, des inconvénients voient le jour.

« N’achète pas ça sur ce site, c’est du dropshipping ! », depuis quelques temps on entend ce mot partout. S’il est pour beaucoup synonyme d’arnaque, le dropshipping est pourtant bien légal en France.

Qu’est donc ce “dropshipping” ? Où se trouve l’arnaque ? Qu’est-ce qui est réellement condamnable ? Comment vérifier ce que l’on achète et faire confiance aux créateurs de contenus ? Notre équipe démêle les définitions de ces pratiques douteuses.

image description

Le dropshipping : définition

Le dropshipping représente le fait pour un e-commerçant de vendre sur son site, des produits dont il ne possède pas le stock. Lorsqu’un client effectue une commande, elle part directement du fournisseur, souvent situé en Asie, jusqu’à chez lui. La plupart du temps le client n’est pas au courant que le site sur lequel il achète pratique le dropshipping, et ce n’est pas forcément un problème. Le principe du dropshipping peut être utilisé pas le vendeur pour tous ses produits ou seulement une partie.

Cette pratique, tout à fait légale en France, peut permettre à des vendeurs de lancer leur site internet marchand, ou un nouveau produit sur ce dernier, et de tester l’intérêt des clients, sans se soucier des stocks et de leurs coûts. 

Néanmoins, si en théorie le dropshipping est une forme d’e-commerce légale, en pratique il révèle la plupart du temps des dérives trompeuses.

Où se trouve donc l’arnaque et qu’est-ce qui est condamnable ?

Le souci du dropshipping, c’est qu’il est beaucoup utilisé par des vendeurs pour revendre des produits de qualité douteuse issus de sites grossistes tels que Wish ou AliExpress, à des prix parfois 10 fois supérieurs. Souvent présentés en réductions, notamment grâce à des codes promos, le prix des produits reste exorbitant par rapport à la qualité. 

Parfois même, c’est de la vente de contrefaçons de grandes marques, Apple en fait notamment beaucoup les frais. Enfin, la phrase favorite des arnaqueurs que l’on reçoit au moins une fois par jour chez Just GO quand on pose des questions car le site est douteux : “Nous ne pratiquons pas le dropshipping, nous avons nos propres stocks !”. Ici les vendeurs jouent complètement sur les mots alors que l’on peut retrouver en moins de 2 minutes leurs produits sur des grands sites marchands pour 1€.

 

Il est important de savoir que concernant ces pratiques, 3 choses sont réellement interdites et condamnables :

  • La non présence des mentions légales sur le site internet : en effet certaines informations doivent obligatoirement apparaître sur un site de e-commerce (nom de la société, adresse du siège social, montant du capital social, numéro d’immatriculation, etc.).

  • La promotion et vente de contrefaçons / la publicité mensongère : il est interdit de vendre et de faire la publicité de produits contrefaits. Cette loi concerne autant les vendeurs que les créateurs et créatrices de contenus qui font les placements de produits. De plus mentir sur la provenance du pays (faux “made in France”), est également puni.

  • La publicité cachée / déguisée : parfois les créateurs et créatrices de contenus « oublient » de dire qu’ils sont rémunérés et qu’ils sont en fait en train de réaliser une publicité.

Comment éviter de se faire avoir et quelles sont les bonnes pratiques ?

Il est vrai que ces mauvaises pratiques conduisent les abonnés sur les réseaux sociaux à être de plus en plus méfiants ; cela n’est pas forcément une mauvaise chose pour qui n’a rien à se reprocher ! Finalement les réseaux sociaux sont comme un grand marché, on peut tout y trouver, de très bons produits, et les pires.

Chez Just GO, on fait tout pour éviter ce type d’arnaque, donc voici nos astuces pour vérifier si tromperie il y a, ou pas : 

  • D’abord parcourir le site tout simplement : déjà si tous les prix sont barrés avec des promotions assez conséquentes, c’est mauvais signe.
  • S’il y a un logo inconnu bleu-blanc-rouge ou drapeau français, attention, cela n’indique rien. Cherchez des mentions “made in France” ou “fabriqué en France”, voire des labels français.
  • Ensuite chercher les mentions légales, voire taper ce que l’on trouve sur société.com pour voir si cela correspond.
  • Utiliser des sites qui peuvent aider tels que Captaindrop ou Antidrop qui vérifient si le site est un site de dropshipping et recherchent les produits sur AliExpress
  • Chercher soi-même les produits sur les sites grossistes, notamment sur AliExpress qui permet la recherche par images, une aide précieuse !
Bien sûr, si parfois certaines stars des réseaux sociaux trompent en toute connaissance de cause leur communauté, beaucoup d’influenceurs sont de bonne foi, et se font parfois eux-mêmes avoir. De plus, certains sites sont bien rodés et il est difficile de déceler le pot aux roses.
 
Ce qu’il faut retenir, c’est qu’aujourd’hui le mot “dropshipping” englobe bien plus que sa définition initiale. S’il est devenu synonyme d’arnaques, ces dernières sont très bien ficelées et dépassent largement la question de la gestion des stocks. Elles ne sont pour autant pas indécelables si l’on est bien vigilent. Dans la mesure où la publicité via la création de contenus sur les réseaux sociaux se démocratise largement, il ne faut néanmoins pas voir le mal partout. En effet énormément de petites et grandes marques bien implantées se tournent aujourd’hui vers l’influence qui devient peu à peu un incontournable d’une stratégie de communication.
 
Vous vous êtes déjà fait avoir par ce type de e-commerce ? Racontez-nous en commentaires !
 

Chez Just GO, nous accompagnons tous nos créateurs de contenus afin de ne pas favoriser ces types de commerce douteux. Ainsi, nous effectuons nous-mêmes les vérifications et veillons à proposer des collaborations légales et honnêtes.

LIRE AUSSI…

Aujourd’hui les marques investissent de plus en plus dans le marketing sur les réseaux sociaux et notamment dans le marketing d’influence. Pourquoi est-il si important pour les marques de faire du marketing d’influence ?
Ecrit par Cécilia Dinardo
12/12/2022
L’avènement de TikTok a révolutionné depuis le confinement la position des réseaux sociaux. Alors, est-ce qu’Instagram reste le réseau social numéro un de l’influence ? Est-il encore celui de la prescription, de la notoriété, de la désirabilité pour les marques ?
Ecrit par Cécilia Dinardo
16/11/2022
TikTok est le nouvel eldorado des créateurs et créatrices de contenus et des marques. Est-ce qu’il faut être sur TikTok à tout prix ? Comment faire pour se lancer ? Just GO décrypte cette application aux publications virales.
Ecrit par Cécilia Dinardo
10/10/2022
Dans le développement du marketing d’influence, le dropshipping et autres arnaques sont un fléau autant pour les marques que pour les créateurs de contenus. Si certaines pratiques sont légales, d’autres sont bien condamnables et il existe des astuces pour échapper aux arnaques.
Ecrit par Margot
06/08/2021
Pour les marques comme pour les créateurs de contenus, la propriété intellectuelle est un sujet à prendre au sérieux. Découvrez quelle est la législation en la matière.
Ecrit par Margot
31/03/2021
L’agence d’influence vous aide à gagner du temps et de la sérénité sur la gestion de vos partenariats avec les bons influenceurs et la bonne communauté.
Ecrit par Oralie
15/01/2021
Parents influenceurs et marques sponsorisant des contenus avec des enfants, voici tout ce que vous avez à savoir pour des campagnes d’influence conformes.
Ecrit par Oralie
15/01/2021
Créateurs de contenus sur les réseaux sociaux, faites-vous aider par agent spécialiste du marketing d’influence pour développer vos talents et votre potentiel !
Ecrit par Oralie
09/07/2020